Illustration par Ty Dale

La situation suivante vous est-elle familière? Après une longue journée de travail, vous rentrez à la maison et vous allumez la télévision. Après quelques instants, vous commencez à vous sentir agité, alors vous vous mettez à naviguer sur votre téléphone. Vous espérez apaiser votre esprit, mais avec douze onglets ouverts et le sentiment de calme qu’offrent Facebook et Instagram, vous finissez par céder entièrement à votre navigation aveugle et à votre distraction sans fin. Ce cycle se répète, encore et encore. Il s’agit d’un portrait de nos esprits agités et pressés dans ce monde moderne d’« infobésité ».

En cette ère de chaos numérique, il peut être difficile de faire une utilisation judicieuse des médias. Puisque le contenu est parcouru si rapidement, il est difficile de réaliser l’impact réel que celui-ci a sur vos pensées. Calories absorbées, calories dépensées : il en va de même pour votre esprit.

Comme la plupart d’entre nous passent plus de la moitié de leurs journées hypnotisés par l’espace numérique, il est plus important que jamais d’examiner : 1) le type de médias que nous consommons, et 2) la quantité de contenu que nous consommons.

Les avantages d’une alimentation mentale responsable sont nombreux : vous éprouverez moins d’anxiété, vous aurez une meilleure conscience de vous- même et vous en apprendrez davantage des médias auxquels vous choisissez de vous exposer. En devenant plus sélectif sur ce que vous laissez entrer dans votre esprit, vous vous assurez une vie meilleure, construite entièrement selon vos propres choix et passions.

Un monde infiniment connecté

An Endlessly-Connected World

Vous n’êtes pas la seule personne aux prises avec ce problème d’information en ligne. L’utilisateur moyen passe un peu plus de 12 heures par jour dans le flux continu de nouveau contenu; nous sommes donc tous vulnérables aux inconvénients d’une exposition excessive aux médias. En fait, selon une étude menée par l’école de médecine de Philadelphie, les utilisateurs qui avaient tendance à faire un usage abusif du cyberespace en naviguant aveuglément sur Facebook étaient deux fois plus susceptibles d’être déprimés.

Ce n’est pas seulement la quantité de médias auxquels nous nous exposons qui importe : le type de médias compte aussi. Selon une étude longitudinale réalisée par le National Centre for Suicide Research and Prevention of Mental Ill-Health, en Suède, les différentes activités et différents types de contenu sur le Web peuvent avoir des effets précis sur la santé mentale.

Il ne faut pas oublier non plus les effets négatifs de la disponibilité des nouvelles à toute heure du jour et de la nuit : plus de la moitié des Américains disent ressentir de l’anxiété en raison d’une exposition excessive aux nouvelles, selon une étude menée par l’American Psychological Association.

Alors, comment se fait-il que, bien que nous connaissions les effets d’une utilisation excessive des médias et les risques d’une exposition à du contenu négatif en ligne, nous passions encore autant d’heures ensorcelés par nos appareils?

La guerre pour votre attention

The War For Your Attention

Ce n’est pas entièrement votre faute si vos expériences en ligne peuvent avoir des effets négatifs sur votre santé mentale : on se bat pour votre attention. Les algorithmes de la plupart des sites Web populaires sont conçus pour vous garder intéressé aussi longtemps que possible avec des pièges à clics et des images spectaculaires qui attirent l’attention.

En raison de cela, ainsi que du flux sans fin de notifications et de la quantité infinie de nouveau contenu dont vous êtes bombardé, il est difficile de vous détacher de l’attrait lumineux et étincelant d’un écran.

On dirait peut-être que vous n’avez ici que deux options : quitter complètement le cybermonde ou abandonner et ne pas vous soucier du contenu que vous consommez.

Cependant, il y a un juste milieu : adopter une diète mentale qui nourrit votre cerveau d’une dose appropriée de pensées positives et intelligentes. Un régime alimentaire sain permet à votre corps de fonctionner de façon optimale. Une diète mentale positive procure les mêmes bienfaits pour votre esprit : vous verrez vos capacités mentales augmenter et votre champ d’attention s’allonger.

L’importance d’une diète mentale saine

The Importance of a Healthy Mental Diet

Il est facile de se laisser entraîner dans le calme de la distraction, mais il n’est pas aussi facile d’en sortir. Vous saurez lorsque vous consultez du contenu édifiant ou éclairant parce que vous pourrez vous en éloigner ou faire une pause sans ressentir le besoin urgent de chercher plus de distractions. Vous vous sentirez inspiré et motivé par le contenu plutôt que triste.

Pensez à ce que consomme votre cerveau de la même façon que vous penseriez à une diète : calories absorbées, calories dépensées.

Dans ce cas, cependant, les calories absorbées représentent le type et la quantité de médias que vous consommez, alors que les calories dépensées représentent les émotions que vous ressentez à cause de ces médias.

Lorsque vous consommez des médias intelligents et stimulants, comme des articles qui vous font réfléchir ou des émissions de télévision qui vous font vous questionner, vous donnez à votre esprit la chance d’explorer de nouveaux concepts. Au lieu de rester dans votre propre petite bulle avec vos propres opinions, vous vous ouvrez à de nouvelles possibilités, et les émotions positives suivront naturellement.

À l’inverse, nourrissez votre esprit exclusivement de malbouffe, et vous verrez que les émotions négatives suivront aussi naturellement. Vous êtes ce que vous consommez, et si vous ne consommez que de l’information vide, votre esprit reflétera cet état.

Une saine alimentation mentale pour un esprit heureux est tout aussi vitale que de nourrir sainement votre corps. En d’autres mots, il s’agit de bien consommer au bénéfice de votre cerveau. Une alimentation mentale rationnelle et bien pensée peut stimuler l’intelligence, nous inspirer et nous aider à améliorer nos habitudes et nos schémas de pensée.

Les conseils pour améliorer votre alimentation mentale

Il y a quelques façons simples et faciles d’améliorer votre diète mentale. Ces stratégies ne sont pas infaillibles, mais elles vous donneront une meilleure idée du contenu qui vous affecte négativement et vous permettront de réduire la surconsommation pour vous concentrer sur ce qui est important dans votre vie.

  • Faites une purge de médias, puis réintroduisez lentement le contenu en prêtant attention à la façon dont il vous fait vous sentir. Tout comme un régime d’élimination, cette stratégie peut vous aider à déterminer quel type de média précis pourrait générer en vous des sentiments négatifs ou de l’anxiété et vous permettre de l’éliminer de votre alimentation médiatique.

  • Prenez vos intérêts en compte. Si certaines choses sur Internet vous dérangent, essayez de ne consommer que du contenu qui vous passionne et qui servira à améliorer vos pensées et habitudes. Ignorez les contenus qui vous énervent ou vous irritent, et résistez à l’envie de commenter ou de répondre uniquement sur les médias qui vous mettent en colère. Arrêtez de suivre ou bloquez les utilisateurs qui causent des problèmes ou qui semblent toujours se disputer. Organisez vos espaces numériques pour qu’ils ne dégagent que les émotions que vous souhaitez ressentir.

  • C’est bien de vouloir se vider l’esprit, mais la façon de le faire importe. Lire un bon livre qui stimule l’esprit est une façon de s’évader très différente de regarder des dessins animés toute la journée. Si vous cherchez à vous changer les idées, dirigez votre esprit dans un monde positif, où vous apprenez et où vous vous mettez au défi de devenir une meilleure personne chaque jour.

  • Soyez attentif à votre santé mentale. Si vous trouvez que votre humeur s’assombrit lorsque vous passez trop de temps sur les médias, faites une pause. Si vous vous sentez déconnecté, il est peut-être temps de communiquer avec quelques amis ou membres de votre famille sur les médias sociaux. Utilisez les médias pour répondre à vos besoins et non pas pour les amplifier.

Les restes

The Leftovers

Parce que l’ère numérique est une ère de changement, nous avons souvent l’impression que nous pourrions trouver une stratégie qui fonctionne, puis nous la voyons disparaître lorsque de nouveaux changements dans la technologie se manifestent.

 

C’est pourquoi il est plus important que jamais de nourrir notre esprit de bon contenu, et pas seulement d’information malsaine, facilement accessible et qu’on peut difficilement s’empêcher de consulter.

Une saine diète mentale, constituée de la bonne quantité et du bon type de contenu, peut non seulement avoir des effets bénéfiques sur votre humeur et votre santé mentale, mais elle peut aussi améliorer votre satisfaction globale.

Comme Victor Frankl l’a sagement dit, quand une personne ne peut trouver de signification profonde, elle se distrait avec le plaisir.

Trouvez votre signification profonde. Elle est quelque part, à vous attendre, parmi toute l’information inutile sur Internet.

Plus Encore

Entrez votre courriel pour recevoir des astuces, des histoires et des recettes pour vous aider à vivre une vie saine et productive.

Sam Ripples

Author of THE BURDEN I CARRY MAKES ME STRONG: Essays on Surviving and Thriving with Mental Illness

https://medium.com/@sameripley